La vie sans smartphone

ça existe.

Cela fait maintenant plus de trois semaines que mon compagnon tactile est en réparation, je suis en quelque sorte en sevrage. Je te rassure tout de suite, je vais TRÈS bien !

Bon, je t’avoue que ça m’a un peu emmerdée d’abandonner mon précieux au service après vente du magasin, d’ailleurs la première question que j’ai posée a été : « Combien de temps pour le récupérer? », la seconde : « Est-il possible d’avoir un appareil de remplacement? », vu la tête blasée du gars, j’ai vite laissé tomber, et j’ai dégainé mon bon vieux Nokia.

 De nouveau joignable

C’est tout de même bien la fonction principale d’un téléphone, non?!

La grosse différence entre un mobile « old school » et un smartphone, c’est ce plus qu’on pourrait appeler « l’instantané internet », qui te permet un accès rapide à tes réseaux sociaux préférés et tes mails, ce qui te rend finalement plus que joignable! On ne s’arrête plus uniquement à la téléphonie et je me demande même si ce n’est pas la fonction la moins utilisée… A ça s’ajoute une série d’applications qui peuvent parfois être bien utiles.

Mais…

Je finis par croire qu’il y a toujours quelque chose à y faire, à lire, à regarder, et finalement on n’en décolle jamais !

Simple exemple :

  • Tu vas lire tes messages (tu as toujours bien cinq minutes)
  • Rien de très important, donc tu prends le temps de lire un peu le fil d’actualités de ton réseau social chéri.
  • Oh, un statut intéressant ! Tu interviens !
  • Tu entames un débat … (qui va sans doute partir en vrille, ce que presque tout le monde attend, histoire d’animer un peu de son « temps libre »).
  • De là, les cinq minutes sont passées à vingt minutes, sans oublier les connexions intermédiaires, afin de suivre l’évolution des réponses des autres contacts, et donc tu te retrouves à te connecter un peu à n’importe quel moment et non quand tu as cinq minutes…

 

Pour en revenir à mes moutons…

Ça se passe comment un sevrage smartphone ?

  • Au début, tu as toujours ce réflexe de vouloir prendre ton téléphone pour parcourir la toile, mais non, tu n’y as plus accès avec ton « vintage cellular », si il vibre, ça ne peut être qu’un coup de fil ou un message.
  • En parlant de message, adieu clavier « une lettre par touche », bonjour l’option « dico sms », bah ça muscle les pouces!
  • Fini les publications en direct des trucs « incroyables et intéressants » qui te sont arrivés. Pareil pour les photos instantanées (culinaires ou pas), petite frustration à ce niveau.
  • Personnellement, ne plus savoir enregistrer sur le vif un début de nouvelle compo avec l’appli dictaphone, ça m’emmerde!
  • Charger ma carte de crédit prepaid de n’importe où via mon application de banque, bien pratique en vacances! je dois avouer que certaines applications m’ont quand même apporté beaucoup de facilités et de gain de temps.

Mais avec du recul, tu réfléchis…

  • Je suis rarement tombée en panne de batterie, et elle tient une bonne semaine.
  • Quel mail si important ne peut attendre d’être lu?
  • Facebook & co peuvent également attendre, je m’y connecte plus tard via mon ordi, et du coup de moins en moins et c’est franchement pas plus mal!
  • De la lecture pour occuper mes longs trajets en train? Oui! Livres et magazines!
  • Et j’ai toujours mon lecteur mp3 pour écouter de la musique.
  • Les photos instantanées? Là j’avoue que ça me manque… Mais finalement, c’est peut-être l’occasion de reprendre en main mon reflex.

En conclusion

Je me sens beaucoup moins oppressée, et étrangement plus « libre » ! Quand j’observe les gens autour de moi, c’est juste effrayant! (avant, j’étais trop occupée dans mon smartphone pour les remarquer ^^)

Regarder toutes les heures son smartphone n’apportera pas de réels changements à l’instant présent, ça risque juste de le perturber. Après tu me diras qu’il suffit juste de savoir se contrôler, c’est vrai! mais je te mets au défit de reprendre ton vieux GSM durant une semaine entière, tu verras les choses un peu différemment, crois moi !

Pour terminer sur une note d’humour, voici un court métrage sur le quotidien d’une jeune femme sans smartphone, entourée d’amis qui en sont plutôt accros… ça aide réaliser que les plus isolés, ne sont pas toujours les personnes sans smartphone.

N.B. :J’ai récupéré mon smartphone il y a une semaine. J’ai évidemment vérifié s’il refonctionnait correctement, et c’est le cas, mais j’ai finalement gardé mon vieux téléphone. Je ne dis pas qu’il n’est pas impossible que je réutilise mon smartphone, mais pour l’instant je me sens bien mieux sans!

0

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.